Notre bien-aimé Prophète (suite)

Publié le par oukhtimuslima

Faire triompher le Prophète (SallAllahou 'Aleyhi Wa Salem) --Deuxième partie-



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux Louange à Allah Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

Voilà que nous avons contesté au sujet de l’incident du Danemark. Mais nous sommes-nous acquittés de notre devoir envers notre Prophète (BP sur lui) ? Est-il satisfait de nous ? Nous avons réagi chacun à notre façon, il y a eu certains actes agressifs inacceptables et nous avons exprimé notre colère. Le monde entier a su que le Messager d’Allah (BP sur lui) nous est plus cher que nous-mêmes, nos enfants, nos parents et nos biens. Mais est-ce assez ? Nous devons tous nous préoccuper de cette question parce que nous allons le rencontrer dans l’au-delà et nous aimerions mériter son intercession. Nous serons interrogés au sujet de cet incident que nous vivons et de notre réaction.

 

A mon avis, notre réponse n’a pas été suffisante. Il est vrai que notre réaction a été émouvante, mais nous avons encore un devoir à accomplir. Celui de nous faire connaître par le peuple danois qui ne sait rien de nous. Un ami m’a raconté qu’au Danemark, les élèves interrogent les professeurs à propos de ce Prophète au sujet duquel il y a tout ce bruit, mais ces derniers sont incapables de répondre par manque d’information. Remarquez que le ton de la colère n’est pas un acte d’invitation à la religion comme celui de l’information.

 

Je dis alors aux jeunes gens, qu’ils n’ont pas encore terminé leur devoir. Il leur reste beaucoup à faire pour mériter une bonne réception de la part du Prophète (BP sur lui) au Jour de sa rencontre. Je sais qu’ils ont tous été peinés de ce qui est arrivé, mais je sais également que notre colère se calme vite. Avez-vous imaginé la réaction du Prophète (BP sur lui) s’il avait été parmi nous dans cette crise, quelle opportunité y aurait-il trouvée ? Pour répondre à cette question, il faut savoir ce qui était plus cher au Prophète (BP sur lui), sa personne ou son Message ? Naturellement ce dernier puisque le Message est son attribut, lui que l’on appelle « Mohammed, le Messager d’Allah ». Dès lors, si par notre contestation nous nous sommes acquittés de notre devoir envers la personne du Prophète (BP sur lui), il nous reste à nous acquitter de notre devoir envers son Message. Nous avons encore un grand rôle à jouer. Nous avons donc un devoir envers la personne de Mohammed (BP sur lui) et un autre envers le Messager d’Allah (BP sur lui). Ce second devoir sera de le faire connaître, lui et notre religion, au monde et ensuite, faire savoir que nous sommes un bienfait et une grâce pour la terre.

Nous sommes maintenant à l’étape de la contestation et, nous désirons savoir où nous voulons aboutir et dans quel but, pour arriver à nous mettre d’accord sur le devoir pratique que nous devons accomplir.

 

Pour commencer, nous devons savoir que nous possédons deux attributs en relation avec le Messager d’Allah (BP sur lui). Le premier est que nous sommes ses adeptes et nous en sommes fiers. Par conséquent, notre devoir en rapport avec cet attribut est de le défendre. J’espère que nous l’avons fait et que nous continuerons à le faire. Le second attribut, très important, est que nous avons hérité du Message. Et, comme les Messagers n’ont pas laissé des biens en héritage mais uniquement la science religieuse, notre devoir d’héritier est de faire connaître son message au monde entier.

 

Le peuple danois ignore tout de notre Prophète (BP sur lui) et même de nous. Si les Danois nous connaissaient, ce problème n’aurait pas eu lieu. Ainsi, les sondages qui ont eu lieu dans leur pays ne sont pas précis parce qu’on leur demandait leur avis sur un sujet qui ne leur est pas familier. Ce qui est inacceptable d’un point de vue scientifique.

 

Je veux vous rappeler que la mission du Prophète (BP sur lui) lui était plus chère que la terre et tout ce qu’elle porte, comme elle doit l’être d’ailleurs pour nous. Vous souvenez-vous des épisodes de « Sur les pas du bien-aimé » lorsque je vous ai raconté qu’il avait dit à son oncle: « Par Allah, mon oncle, s’ils mettaient le soleil dans ma droite, et la lune dans ma gauche pour que j’abandonne cette affaire, je ne l’abandonnerai pas jusqu’à ce qu’Allah lui donne victoire ou que je périsse en essayant. » ?

Les gens s’émouvaient et m’envoyaient des milliers de messages pour dire qu’ils voulaient agir et suivre les pas du Prophète (BP sur lui). Voici l’occasion de porter le Message avec lui et de le faire connaître à tous. Le monde nous demande de le leur présenter et ne dites pas que c’est le travail des savants. Ces derniers ont leur mission mais le Coran nous dit – ce qui peut-être traduit par - : « Vous êtes la meilleure communauté, qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, " Je vous exhorte pour que cet incident du Danemark soit l’occasion de faire connaître notre Prophète (BP sur lui) au monde. Nous voulons avancer dans cette étape avec toute la force possible. Chacun de nous se dira : « Finalement, j’ai cette occasion de porter le Message et de le communiquer. » Souvenez-vous de l’excursion du Prophète (BP sur lui) à At-Tâ’if pour présenter son Message. Il avait fait cent kilomètres à pied et nous ne nous sentons pas capables d’écrire un mot au peuple du Danemark pour lui dire: « Nous voulons vous présenter notre religion. »

 

Les gens qui m’écoutent à présent, femmes, hommes, jeunes gens ou enfants doivent envoyer ce genre de message. Ensuite, nous allons nous mettre d’accord pour exécuter un devoir pratique. Nous devons savoir que le Prophète (BP sur lui) a vécu des moments plus difficiles que nous. Ses pieds avaient été blessés pendant son excursion de At-Tâ’if et nous nous rappelons de son invocation à Allah en cette circonstance. Il me semble l’entendre dire : « « Ô Allah, je me plains à Toi de ma faiblesse, de mon peu de pouvoir et du peu de considération que les gens ont pour moi, ô Toi Le Plus Miséricordieux des miséricordieux, Tu es mon Seigneur et celui des faibles. A qui m’abandonnes-Tu ? A un étranger qui m’attaque ou un ennemi de qui Tu m’as fait dépendre ? Si Tu n’es pas en colère contre moi cela m’est égal. Ta clémence est plus généreuse envers moi. Je me réfugie en Ton visage pour lequel les ombres se sont dissipées et qui a ajusté tout ce qui concerne ce monde ici-bas et celui de l’au-delà, de faire tomber sur moi Ta colère ou de me faire parvenir Ton désagrément. Je supporterai tout reproche jusqu’à ce que Tu sois satisfait et il n’y a de pouvoir ni de puissance qu’en Toi. » L’Ange des montagnes était venu lui dire: «Si tu me l'ordonnes je ferai plier sur eux ces deux montagnes. » Mais le Prophète dit : « N’en faites rien, peut-être Allah fera-t-Il naître d'eux des serviteurs pieux qui L'adoreront. » L'Ange s'étonna et lui dit : « Véridique est Celui qui t'a appelé le compatissant et le miséricordieux. » En ces moments difficiles, il ne pensait qu’à communiquer avec Qoraïche et à diffuser son Message. Il disait: « Si Qoraïche m’invitait à faire un pacte comme celui de Al-Foudoûl, j’accepterais immédiatement. » Malgré sa dispute avec eux et leur inimitié envers lui, il aurait accepté de faire avec eux un pacte pour le bien de la société.

 

Il faut faire connaître aux Occidentaux cette image de notre Prophète (BP sur lui). Même au milieu de toutes ces peines, il envoyait des messages à tous les rois de la terre pour les inviter à la religion et se faire connaître d’eux. Il y a eu par exemple la lettre destinée à Chosroês, roi des Perses où il lui disait: « De Mohammed messager d’Allah à Chosroês, empereur des Perses ... » Également celles envoyées aux rois d’Égypte, de Byzance, des Ghassanides et à tous les gouverneurs du monde d’est en l’ouest. Il avait invité dans sa mosquée une délégation de Chrétiens venue de Nadjrâne du Yémen à Médine et avait entrepris une discussion avec eux. Pour faire parvenir son message, il avait amorcé en même temps des dialogues sur tous les fronts, avec Qoraïche, les Chrétiens et les rois.

Toute cette introduction était pour dire que nous avons un message à communiquer à la terre entière, celui du Prophète (BP sur lui). Notre tour de le diffuser est venu. Le Coran l’exprime par ce verset –  qui peut-être traduit ainsi- : “Hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. (TSC, Al-Houdjourât (LES APPARTEMENTS) : 13). Pour que vous échangiez vos bienfaits, vos cultures et que vous vous entendiez. C’est notre Coran qui nous dit que notre rôle avec le monde est la communication et qui nous dit ce verset mentionné plus haut -qui peut-être traduit ainsi-  : « Vous êtes la meilleure communauté, qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. » (TSC, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 110). Il signifie, vous répandez le bien, vous empêchez le mal et vous diffusez la sagesse et la justice.

Nous porterons ce message que nous avons hérité de notre Prophète (BP sur lui) et notre rôle ces jours-ci se résume en ces deux versets. Si nous les avions mis en pratique, nous ne serions pas dans cette situation aujourd’hui et le Danemark aurait connu notre religion. Il est temps de les communiquer au monde et de prendre ce verset en devise « Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. » Et tant que nous ne l’aurions pas appliqué, nous ne pourrions pas dire que nous nous sommes acquittés de notre devoir envers le Prophète (BP sur lui).

Nous devons passer tout de suite de l’étape de la contestation et de la colère à celle de la transmission du Message religieux, pour être « Sur les pas du bien-aimé ». Il faut le faire avec l’intention de diffuser le message de notre Prophète (BP sur lui) à la terre entière.

Ce qui est arrivé au Danemark est horrible mais l’ignorance qu’ils ont de notre religion et de notre Prophète (BP sur lui) l’est encore plus. Nous devons être sincères avec nous-mêmes et savoir que la cause revient à notre négligence à transmettre le Message. Nous reconnaissons la beauté de notre religion que nous louons entre nous mais nous n’essayons pas de la faire connaître aux autres. La seconde cause, celle que tout le monde et spécialement les jeunes doivent concevoir, est qu’il y a certains qui travaillent dans l’ombre avec force pour isoler les Musulmans loin du reste du monde. Ils veulent élargir le fossé au point où les autres peuples ne voudront plus entendre parler de l’Islam. Car, grâce aux nouvelles technologies en télécommunication, l’Islam avait une grande chance de se faire entendre partout, mais certains veulent nous faire perdre cette opportunité.

Ce qui vient d’arriver au Danemark et ce qui arrive depuis quelques années portent la même empreinte. Ils ne veulent montrer des Musulmans que ce qui est vil et cherchent à cacher tout le bien et la beauté que notre religion recèle. Les évènements récents le prouvent comme par exemple les incidents du 7 Juillet à Londres et les caricatures du journal danois. Ce sont des fanatiques qui poussent le monde vers la guerre et l’affrontement.

Nous devons savoir si nous voulons nous isoler ou nous faire connaître du reste du monde et savoir comment il nous perçoit. Nous voulons barrer la route à ceux qui ont des mauvaises intentions envers nous et ne veulent pas que tout ce que nous avons comme bien soit transmis aux autres. Nous devons pouvoir le communiquer parce que Mohammed est un messager et une miséricorde pour l’univers entier, pour les animaux et les plantes autant que pour l’homme, quelle que soit sa confession. Je ne dis pas tout cela pour convertir tous les Occidentaux à l’Islam, mais pour rendre à notre religion le respect qui lui est dû.

Travaux pratiques :

Nous devons donc passer de la phase de la colère à celle de la transmission du message et du dialogue, et je suggère deux travaux pratiques pour y parvenir.

Le premier sera l’envoi d’un message envoyé par chacun d’entre nous, du plus âgé au plus jeune vers le Danemark. Non des messages de contestation comme nous en avons envoyés ces derniers temps, mais des messages courts dans un langage simple qui font connaître notre Prophète (BP sur lui). Nous leur dirons : Voilà ce que notre religion nous ordonne : « Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. » Envoyez de messages dans toutes les langues. Inspirez-vous des épisodes de « Sur les pas du bien-aimé », des cassettes de Docteur Tarek Swidâne, Cheikh ‘Â’id Al-Qarni, Al-Habîb Ali Adj-Djiffri ou Docteur Ali Al-Boûti. Ecrivez d’une façon simple et que les peuples communiquent ensemble. Les autres ne connaissent pas tout le bien que notre religion recèle et nous voulons le leur faire savoir. Vous pouvez envoyer ces messages à ce numéro du Fax de la chaîne Iqraa (002023887581) ou au site <amrkhaled.net> mais pas aux ambassades pour ne pas les mélanger avec ceux de la contestation.

Ce sont des lettres d’un nouveau genre que nous ferons parvenir aux Danois. Et vous pouvez imaginer l’effet qu’elles auront sur eux. Commencez tout de suite en écrivant quelques lignes. Nous les trierons, les classerons harmonieusement et les traduirons.

Le second devoir pratique est une idée que je vous propose et j’espère que nous pourrons la réaliser rapidement. Il s’agit d’organiser une conférence à Copenhague au Danemark. Cette conférence ne regroupera que des gens ordinaires, des jeunes qui y rencontreront les jeunes Danois pour discuter avec eux trois points :

1.       Le sujet de la conférence : faire connaître notre Prophète (BP sur lui) et notre religion.

2.       Les moyens de communication et de coexistence entre les peuples.

3.       La liberté d’expression.

Nous avons besoin pour cette conférence de jeunes gens cultivés qui connaissent des langues étrangères. Ils n’auront pas besoin d’être savants en matière religieuse, il y aura des personnes pour les aider en ce point mais leur message sera plus impressionnant. L’Occident sera étonné de voir des jeunes gens comme ceux des « Bâtisseurs de la vie » qui ont été en pèlerinage avec nous cette année. Nous diffuserons la conférence sur les chaînes de télévision et les médias la diffuseront partout.

Cette dernière suggestion est encore une idée et j’aimerais avoir votre avis là-dessus. Envoyez vos suggestions au même numéro de Fax (002023887581) et au même site et nous discuterons ensemble l’idée à travers la télévision et l’Internet.

Résumé :

Premièrement : Nous voulons nous acquitter de notre devoir envers le Prophète (BP sur lui) et faire connaître notre religion aux autres. Nous allons envoyer des messages non contestataires aux Danois pour leur dire que notre religion nous ordonne de communiquer et de dialoguer avec les autres et leur faire connaître la majesté de notre Prophète (BP sur lui).

Deuxièmement : Donnez-nous votre avis au sujet d’une conférence au Danemark. J’ai déjà dit la semaine dernière que nous n’accepterons pas du Danemark des excuses symboliques. Nous voulons des actions qui prouveront leur respect pour le Messager d’Allah (BP sur lui) et il se peut que cette idée soit une des actions que nous leur demanderons ...

Amr Khaled

Publié dans conférences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
salamu aleykum jte passe mes 2 skyblogs si tu peux y faire un tour c sans problèmehttp://mzdu92.skyblog.comhttp://kamar-vue.skyblog.com
Répondre
I
mais tu leur reconnais le droit de ne pas vouloir connaitre ta religion et meme rejeter ses idées kan meme ou pas. c'est la base de l'humanité quand meme que de choisir soi meme ce qu'on veut. or les chretiens ne veulent pas de ta religion puisque vous tes des infidèles.<br />  logique.
Répondre
T
Merci pour les informations, c'est toujours un plaisir d'apprendre.Pour ma part, avec 14 auteurs de pays différents nous sommes l'auteur de: " La rose blanche et l'olivier "sur:http://religion613.over-blog.comNous parlons des rapports excellents qu'entretenaient les trois religions monothéistes.Ma salama, lekh le Chalom, Allez vers la Paix
Répondre
S
assalmalaykoum, <br /> barakallah fik pour ce bel article ..nos sheikhs semblent être les même..!!!. et sais-tu que plusieurs d'entre eux partiront au Danemark pour mission de faire connaitre la vie de notre Prophète (sws) (Cheikh al Jaffri et cheikh al Bouti)... il est important que nous-même revoyons réétudions, revivions sur les pas de Muhammad.. moi aussi je te propose un petit exercice ; lorsque tu lis le coran, note les versets qui parlent de notre prophète. car "il a été envoyé envoyé comme miséricorde pour l'humanité"<br /> j'habite Abu Dhabi (comme cheikh ak Jefri!)<br /> salam
Répondre